La plus belle fin qui soit...

Publié le par bubune08

 

L’ Amour à mort…

 

 

 

 

Corps nus enlacés sans vie, ravis

Figés à jamais, infinie élégance

Pâles couleurs, lueurs de la bougie

Suprême étreinte, dernière danse…

 

Elle aux seins largement tombants

Sur le ventre de son aimé bedonnant

Leurs lèvres entremêlées

Fougueux cet ultime baiser…

 

Lui s’agrippant à ses fesses

Rougies par cet excès de tendresse

Rêvant de son adorée déesse

Qu’elle lui fasse dresser son petit sexe…

 

Elle lui offrira ce soubresaut

Accompagné d’un foudroyant cri

Simultané, tous deux ont joui

La fin rêvée avant le Là-haut

Commenter cet article