A Lanester ( 56 ) le jeune Benoît erre , la honte dénoncée !

Publié le par bubune08

Le pauvre petit oiseau


En plein coeur de ce froid hiver
Dans notre pays aux droits de l'homme
Il est une histoire pas banale en somme
Le poète se doit d'en faire une première !

Tel l'oiseau de nuit, il frappa au volet
Frigorifié, transi, affamé, tremblant
De peur et de froid , affligeant
Tableau, mais tragique réalité

Benoît le gamin divague, trépigne
En pleine nuit, proche de Lorient
Laché depuis bien longtemps
Par ses adoptifs parents indignes

A peine dix huit ans, déjà dans la rue
Qu'il est loin son pays, le chaud Brésil
C'est le froid Breton, le grésil
Qu'il affronte désormais, en continu

Est-il pensable de nos jours, mais oui !
L'abbé Pierre se retourne dans sa tombe
D'imaginer ce scénario, un comble
Lui qui a tant fait pour les sans-abris

Sans ma copine au grand coeur
Véro la généreuse lui a ouvert son nid
Douillet, carrément sa maison, un lit
Le môme serait p'tète mort à cette heure

Ce n'est pas un texte, c'est un cri
Que je crie, que j'écris, qu' il fasse la une
Que nos politiques qui font fortune
Le lisent, AGISSEZ, je vous en prie...


Bubune le 16/01/2013 sitôt l'histoire contée par son Amie Véro...

Commenter cet article

Delphine 16/01/2013 16:06

Les petits coups de main qu'on donne ne suffisent pas, malheureusement. Et nos élus ne semblent pas très efficaces non plus...

bubune08 16/01/2013 17:03



tout est dit !


le tout c'est de trouver des journalistes de Lorient pour faire remonter l'histoire