C'est pas si souvent : un poème ( de circonstance ! )

Publié le par Bubune

Automne


Sont tombées les premières feuilles mortes
J'ai croisé des regards tristes
Balayant devant leurs portes
Ce présage si
nistre

Les hirondelles se concertent
Iront-elles vers des lieux plus chauds
Laissant nos ruelles désertes
Resteront les vilains co
rbeaux

L'odeur de la terre déchaumée
Fait place à l'agréable senteur des moissons
Vive l'automne, au revoir l'été
C'est le défilé des s
aisons

Braves gens, soyez heureux
Profitez de la diversité des couleurs
Un hiver des plus rigoureux
Sera là bien avant l
'heure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article