Attention, là, je suis sérieux !

Publié le par Bubune

Je n'ai jamais été vraiment un vrai paysan , mais là je démissionne !

En effet j'ai adoré le comportement, non pas de mes collègues, mais des agriculteurs présents au salon de l'agriculture, ceux qui ont réservé un accueil bienveillant à l'effrontée Marine Nationale ...

Voici ensuite ma vision actuelle des choses: l'agriculture dans le mur

Ma vision de l'aigriculteur ! en général !

L'aigriculteur...

Quand c'est bon, il dit que c'est moyen
Moyen, il dit que c'est mauvais
Tel est le propriétaire terrien
Il n'en a jamais
assez

De ses vaches, il aime parler
Parfois plus que de sa femme
Après tout elles sont le réservoir à lait
Il est franc et sans état
d'âmes

D'autrui mal vu, car chasseur de primes
Il en ferait presque de la déprime
Ainsi est notre aigricul
teur

Fier de l'être, droit dans ses bottes
Sans complexe en quelquesorte
Où y'a d' la gène, y'a pas d' bonheu
r...


J'illustre le coup de force des agriculteurs bretons en février 2016 par ce poème :

Paysans


Il ne faut pas tous les mettre dans le même panier
Il y a les éleveurs qui trimeront toute leur vie
Et puis il y a les bons gros céréaliers
Qui sans se casser le cul tirent bien
profit

Quand ils manifestent ils font pas semblant
De leur merde ils tapissent les supermarchés
Vaudrait mieux n'être jamais allés dedans
Et plutôt faire vivre les petits bouc
hers !

Ah ! la FNSEA qui pousse à la surproduction
Toute puissante, c'est le chat qui se mord la queue
C'est elle qui a coulé les pauvres éleveurs bretons
Les incitant à produire des cochons à qui mieux mi
eux !

Réveillez-vous les gars ! il y a un autre syndicat
A la mentalité bien plus raisonnée et modérée
A la Confédération paysanne, on a le tracas
D'avoir une agriculture au monde, a
daptée

Pas obligé de s'agrandir, on peut se grouper
A l'industriel on peut préférer le label
Et la méthode extensive pour moins polluer
Vous allez me dire : de quoi j'mam
elle !

Vous en pensez ce que vous voudrez mais la situation actuelle était prévisible, dans les années 80 on a fermé les yeux à ce qu'il adviendrait d'une telle politique de surproduction commanditée par la FNSEA avec l'appui des banquiers bienveillants...
Cette même FNSEA qui a atteint le sommet de sa future dégringolade en nommant l'industriel Mr Beulin à ses commandes...

Concrètement je ne suis pas syndiqué même si je suis sympathisant de la conf' bien sûr et je ne manifeste pas dans la rue !
Mais en 2008 quand j'inscris " ALLEZ chez MOMO " en lettres géantes dans mon champ à slogan, c'est un petit rappel pour dire " attention, n'allez pas que dans les grandes surfaces " !
Il suffit d'y aller beaucoup moins pour qu'ils n'aient plus le monopole, ça sert à rien de remplir leur caddies de fumier et d'embêter les pauvres employés !

Quand je produisais du lait entre 80 et 88 mes vaches FFPN donnaient environ 5500 kgs de lait par an, très sobrement, naturellement, avec très peu de frais et le prix du lait était à 2 Francs le litre !
Vous connaissez la situation actuelle !

Laitière

On peut dire que je vais de mal en pis !
Au niveau de la couleur ça va encore
Bien que j'ai quand même un peu blanchi
Mais je vais me présenter, d'ac
cord ?

Autrefois je m'appellais Frisonne
C'était le bon temps j'avais une belle vie
Les humains ont modifié mes hormones
En peu de temps ils ont transformé m
on pis

Holstein, je me nomme désormais
J'ai les os saillants, je me trouve moche
On me fait donner 2 fois plus de lait
Et de la sorte ma fin est plus pro
che !

Pour cela on me gave de maïs, à volonté
Mais aujourd'hui je dis stop, je fais grève
De leur saloperie je ne veux plus bouffer
Je ne mange plus, même si j'en
crève

Je veux juste brouter de 'herbe naturelle
Etre soigner par des paysans " nature "
Retrouver des formes, me sentir belle
Redevenir la princesse des pa
tures.

je ne fais pas de bio, seulement de l'élevage et de la culture extensive
ça me semble être une méthode alternative dont on parle très peu et pourtant elle permet de réduire assez considérablement les intrants ( notamment polluants ) en gardant un taux de productivité correct et le confort des plantes et des animaux s'en ressent.
J'aimerais trouver des coopératives ou associations où on serait suivi par des technitiens maitrisant cette technique et où nous produits de vente seraient plus valorisés, mais celà existe t-il ?
J'ai l'impression que le fossé va se creuser entre les grandes fermes à production intensives d'une part et les paysans à vocation bio d'autres part....
Dans mon village de 60 habitants il y a encore 7 fermes, en partie grâce aux économis substancielles réalisées par le fait d'être en CUMA et ça aussi on en parle pas assez, beaucoup d'agriculteurs s'endettent à outrance, car ils restent trop individuels !

Finalement je préfère être poète que paysan ! même si ça dure plus longtemps !

Commenter cet article

lacanne 03/03/2016 11:50

être démocrate et ouvert aux autres ne signifie pas adhérer à un parti à la pensee unique et obéir aux dogmes etablis pour enrichir les chefs !
Si les paysans accueillent Marine Le Pen avec autant d' enthousiasme c'est parce qu'ils ont marre de ces principes gauchistes décadents et surtout des escrocs qui font du fric sur leur dos !!

Bubune 03/03/2016 12:56

et au FN personne se fera du fric sur leur dos !