Pour les lecteurs d'Entraid : "Putain de camion" en entier !

Publié le par bubune08

Tuberculose, fléau ......

Putain de camion !

Dans nos cheptels bovins ou ovins, de tous temps il y a eu des maladies : Brucellose, tuberculose ( déjà ), fièvre aphteuse, vache folle ...
Il y a eu des vaccins qui ont éradiqué ces fléaux ... certains sont revenus comme la tuberculose..
Ce n'est pas oser un jardin de patates la tubercul'ose, mais c'est bien une maladie !
Et on observe même une nette recrudescence de cette épidémie depuis deux ans, notamment dans le sud-vouzinois
Si les symptômes chez les bovins sont quasiment invisibles et la contagion à l'homme est inexistante il n'en demeure pas moins que les mesures peuvent être drastiques en cas de contamination d'un troupeau.
Pour une seule bête contaminée, on peut éventuellement procéder à l'abattage d'un troupeau entier ce qui a été dernièrement le cas chez plusieurs éleveurs...
Ce papier a pour but de pointer du doigt cette aberration !
Pourquoi abattre tout un troupeau alors que la suppression des seuls animaux contaminés suffirait, additionné à une surveillance du troupeau en question...
Je suppose que c'est par principe de précaution, pour montrer à la population " qu'on fait ce qu'il faut " ! alors que ce n'est pas nécessaire .
Je suis d'ailleurs étonné du peu ou du pas de réaction d'éleveurs concernés ou de syndicats agricoles à ce sujet...
J'ai même lu un article ou une personne se plaignait de l'abattage de blaireaux, vecteurs de cette maladie , dans la zone concernée !
C'est un crime de lèse-majesté que d'abattre des petits veaux de quelques jours, mignons comme tout , indemnes et innocents !
Se met-on à la place des éleveurs qui ont oeuvré depuis des années à constituer un troupeau de qualité, et qui doivent être présents pour pousser dans le sordide camion les tendres animaux qu'ils ont aidé à mettre au monde, qu'ils ont choyé . Ce sordide camion roulera ensuite vers le l'abattoir...

Les pondeurs de lois endimanchés ont-ils pensé qu'une telle épreuve chez les éleveurs concernés pourrait engendrer chez eux des déprimes terribles allant jusqu'au ( n'ayant pas peur des mots ) suicide ?
Je suis dans la zone concernée et j'ai toujours pensé que je ne serais pas là si ce jour maudit se présentait, ou que je ferais appel à quelques amis pour qu'ils entourent ma ferme afin d'interdire l'accès à ce putain de camion.

Commenter cet article