Un sublime poème de mon amie Flo...

Publié le par bubune08

L'amante

Derrière le ruisseau où les feuilles célestes
Semblables à ta voix là où le chant marmotte
Comme cascades, comme sous-bois et pourpres mûres
Comme l'alizé, le tison, la chaume, sons précaires


J'entends le vent qui dans la lumière
Tisse ses jolis papillons éthérés
Bâtis de rosée tressée aux couleurs aériennes
là où le liseré venu de l'ombre agrippe le mur


L'amante cette nuit nous a donné la mer
Affublée de soies, de roses pétales et châle d'ambre
Tiède corail, quand la nuit à rompu la brume
Elle courrait dans les vagues d'azurs


Douceur des êtres comme des vagues céruléennes
Alloue et offre la rose radieuse et comblée
Dans tes silences, quand la pluie disloque l'obstacle
Dans ton anonymat, j'entends l'amante ...

Commenter cet article